Latest topics
» [Compte rendu] Cro-Trail
by Nicodeyme Fri May 04, 2018 6:50 pm

» cha dort là dedans !
by LudoH Fri Mar 03, 2017 6:34 am

» Joyeuses fetes
by LudoH Mon Jan 09, 2017 7:29 am

» Hard Rock 100
by Nicodeyme Thu Oct 13, 2016 3:05 pm

» Un coureur fou...
by Nicodeyme Thu Sep 29, 2016 1:25 pm

» Origole 2016
by Virgile Mon Sep 05, 2016 8:47 pm

» 100 miles du sud de la France
by LudoH Mon Aug 08, 2016 9:40 am

» Courbature - Ce n'est pas l'acide lactique !
by LudoH Tue May 24, 2016 7:09 am

» 2,3/4 OFF de roquefort
by LudoH Fri Mar 18, 2016 9:20 am

Who is online?
In total there is 1 user online :: 0 Registered, 0 Hidden and 1 Guest

None

Most users ever online was 22 on Mon Dec 15, 2014 4:37 am
July 2018
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendar Calendar

Statistics
We have 30 registered users
The newest registered user is Antoine T.

Our users have posted a total of 9158 messages in 891 subjects
Top posters
LudoH (2629)
 
calimeuhro (2530)
 
S (1252)
 
Nicodeyme (690)
 
Virgile (610)
 
MarBre (526)
 
Rahan (241)
 
jduf (193)
 
LéléH (121)
 
nicomago (82)
 

Top posting users this month

Most active topic starters
LudoH
 
calimeuhro
 
S
 
Nicodeyme
 
MarBre
 
Rahan
 
Virgile
 
jduf
 
poco
 
LéléH
 


Verbier 2012 - La traversée (61km, 4000m D+) - 07/07/2012

Go down

Verbier 2012 - La traversée (61km, 4000m D+) - 07/07/2012

Post by nicomago on Tue Jul 10, 2012 1:06 pm

Pour le bonheur des petits et des grands, voici mon CR de la traversée à Verbier samedi dernier. Les détails du parcours (carte, profil et autres goodies...) sont ici : http://www.trailvsb.com/ .

La traversée Verbier Saint-Bernard (61 km, 4000m D+)

Encore un trail. Cette fois, je me suis laissé embarquer par le groupe de traileurs de Strasbourg. Nous sommes inscrits depuis février, et bien que j'ai fait de belles courses depuis, je ne suis pas vraiment dans l'esprit. En fait, il n'y a pas de challenge. J'ai déjà fait la Montagn'hard (62km, 5000 mD+) l'an dernier et cette année le Défi des Seigneurs (73km dans les Vosges). Donc la dimension d'exploit sportif n'est pas présente. Je ne ferai pas qqch de mieux, de plus dur, de plus dénivellant ou autres que mes performances précédentes. L'avantage est que je suis zen et l'inconvénient est que je manque un peu de motivation. Le départ de la traversée est à 10h le matin, mais il faut quand même se lever à 7h pour se préparer et prendre la navette pour le départ à la Fouly. C'est la première fois que je dors bien la nuit précédant une course. Petit déjeuner copieux et départ pour la Fouly.

La Fouly - Col du Grand Saint-Bernard (0-13km)
L'attente dans le sas est un peu longue, on est en place depuis 09h40. 20 minutes d'attente, où le speaker parle, parle et parle. J'essaie de me concentrer sur ma course, de revisualiser le parcours et les étapes. Je ne suis pas du tout dedans, mais dès le départ, je serai dans la course. Je suis plutôt devant pour éviter les bouchons si on se retrouve vite sur une monotrace. Finalement, ce sera une route large pour les premiers kilomètres. Les traileurs strasbourgeois me doublent rapidement. Je cours pour m'échauffer et avance plutôt bien. La première montée arrive. On va au col de Fenêtre, au dessus de 2600 m environ, de l'ordre de 1100 m de montée. Ca se passe bien, j'avance bien et après qq névés et des rochers, me voilà au Col de Fenêtre. Ca part bien. Je suis content et cours dans la descente vers le Col du Grand Saint-Bernard (400 m de descente assez sympa). Arrivée au Col du Grand Saint-Bernard, je me fais reprendre la première de la Boucle (parti 50 km avant et 5 h plus tôt). Le ravito est blindé. Impossible de circuler. Je bois un verre de coca et repars sans refaire le plein d'eau (petite erreur de débutant, mais c'était trop le bazar à ce ravito).

Col du Grand Saint-Bernard - Bourg St Pierre (13km-27km)
Après qq centaines de mètres sur la route au milieu des bagnoles, je me lance dans l'ascension du Col des Chevaux et appréhende fébrilement la descente qui suivra.
La montée est tranquille, le col est vite là. La descente est hyper technique: de grands lacets dans la caillasse. C'est cool, ça avance bien. Cette descente, qui a priori était une des grosses difficultés de la course, se passe très bien. J'arrive dans le fond de vallée, au loin on voit la route du Grand Saint-Bernard. Il faut courir sur cette légère descente, ça le fait. Par contre, il y a 14 km de descente au total. Donc il reste du chemin. On voit le Lac des Toules. Il va falloir le longer :-(. Ce n'est pas très drôle et surtout long. J'alterne marche et course. Au barrage, un panneau indique encore 1h pour Bourg Saint-Pierre. Zut, moi qui croyais être arrivé au ravitaillement... Zac me rejoint dans la descente, peu après que Vincent qui est sur le 110km ne me dépasse. Zac n'est pas très bien et est très content de ne plus être seul. Je l'attends un peu dans la descente et nous arrivons ensemble à Bourg Saint-Pierre. Il est à peut-être 15h (5h de course déjà). On reste sur place une petite demi-heure pour manger, boire, récupérer un peu. Zac n'est pas trop bien et parle d'arrêter ici (pb de digestion). Je lui donne qq conseils et on décide de repartir ensemble pour finir cette course.

Bourg St Pierre - Cabane de Mille (27km-38km)
C'est maintenant la montée à l'alpage du coeur et à la Cabane de Mille. Plus de mille mètres de montée. On trouve un rythme qui va bien, on est sur un gros chemin au début, puis ensuite ce sera une monotrace très jolie avec des passages bien raids. La fin de la montée est longue, on est à l'altitude espérée, mais il reste de la distance. La monotrace fait une banane et va s'enterrer au fond d'une combe pour revenir vers la Cabane plus tard. Le moral est bon. Il fait très chaud et le paysage est magnifique. Motivé à l'approche de la Cabane, je cours le dernier km qui est en légère descente. Zac me maudira pour cela. On s'arrête un bon quart d'heure là-bas.

Cabane de Mille - Lourtier (38km-49km)
La descente. Je devrais dire les 1500 m de descente en 11km. Ca démarre raide, mais acceptable. Ensuite c'est une monotrace dans les cailloux, presque à plat. Ca le fait, Zac court devant et je le garde en point de mire. Il faut traverser des torrents, marcher sur des cailloux mouillés, sur des planches en bois... Mais bon, à un moment, ça commence à descendre sévère dans la forêt. Dur, dur... J'ai mal aux cuisses, je dois m'arrêter assez souvent pour reprendre mon souffle. Zac part devant pour pouvoir suivre son rythme. Comme je lui ai donné la force de repartir de Bourg St Pierre, il a décidé qu'on finirait ensemble cette course, il m'attendra donc au bas de la descente. Vive la solidarité dans l'effort ! Je fais une pause "barre de céréales et boisson" dans la forte pente. Finalement, la délivrance : on arrive sur une route. Je marche d'un bon pas. Je suis rejoint par une autre participante. On discute un peu : "- Moi, j'aime pas la descente !", "- Moi non plus, en plus, celle-ci était extrème...". On retrouve Zac qui attend là où l'on quitte la route pour le sentier. On voit Lourtier et il reste à peu près 3 km. On recommence à courir. Zac fait un rythme soutenu et je suis bien juste derrière. On a déposé ma nouvelle copine et on double une quinzaine de personnes dans la descente. Des bénévoles nous attendent avec des verres d'eau 2 km avant Lourtier dans un ravito improvisé. C'est sympa la solidarité et le partage pendant la course. Finalement, on arrive à Lourtier. Pâtes et bouillon au menu... C'est sans doute un peu tard pour moi, j'aurai du plus manger dans les ravitos précédents. Vous le constaterez dans la suite de ce CR.

Lourtier - La Chaux (49km-54km)
20h : On se fait briefer par les locaux sur la montée. On se doute que ce sera raide et long. On a bien eu le temps de la regarder pendant toute la descente sur Lourtier. On l'a d'ailleurs baptisé "le km vertical". Elevation : 1200 m en 4km de montée. Son gros défaut est de se trouver à la fin de la course. On part doucement pour ne pas se griller, ça avance bien, mais je me sens faible. Je suis vide, je n'ai plus d'énergie. J'aurai dû m'alimenter plus aux ravitos précédents. Je monte au courage en essayant de suivre Zac. Je fais bien attention à bien boire, je mange un sucre que j'avais dans la poche. Un autre ravito -barbecue improvisé : on m'offre un verre d'eau et des tonnes d'encouragements. La nuit tombe quand nous sommes encore à 300m (D+) du point haut. On finit par y arriver, je dois faire souvent des pauses pour reprendre mon souffle. Reste un km de plat jusqu'au ravito que l'on fait en marchant d'un bon pas. On arrive : il est 23h environ.

La Chaux - Verbier (54km-61km)
Pointage. Je me sers un coca pour ingérer du sucre, mais là, gros coup de moins bien. Je n'arrive pas à reprendre mon souffle assis sur un banc, je me sens oppressé. Je n'arrive pas à boire mon verre. Je ne suis pas bien. Zac et Emma qui vient d'arriver appellent une secouriste qui vient discuter avec moi. Je me couvre bien pour être au chaud, m'allonge qq minutes sur le banc. Je suis livide, la secouriste me parle de savoir s'arrêter avant qu'il ne soit trop tard. Je l'écoute avec intérêt, il faut savoir s'écouter. Elle m'explique qu'il reste 7km jusqu'à Verbier. 1km de plat, une petite montée et puis que de la descente. Je dois encore attendre un peu pour voir si je retrouve la forme. J'ai le temps (il est 23h et je dois arriver à Verbier avant 7h le lendemain matin pour être dans la barrière horaire). Je demande à Zac et Emma quand ils veulent repartir et leur dit que je verrai à ce moment-là si je repars avec eux. Et en fait, en qq minutes, je reprends du poil de la bête et me sens prêt à repartir avec mes amis, en se disant qu'on finira tous les 3 ensemble. Il me laisse partir devant pour faire le rythme et ne pas m'épuiser à devoir les suivre. Zac est conscient qu'il m'a poussé un peu fort dans la montée, ce qui explique au moins partiellement mon état de faiblesse au ravito. Le plat se passe bien, la montée aussi. On attaque la descente (800 m D-) et là surprise, je me sens vraiment bien. Je cours et file vers Verbier. J'attends Zac qui a une frontale pas très lumineuse et Emma qui est juste derrière. Vers 01h du matin, on arrive dans Verbier endormie (après un petit souci avec le balisage). On court tous les 3, main dans la main, et on passe ensemble la ligne d'arrivée. On fait une seule photo avec les 3 finishers sur la ligne. La course a durée 15h. Vite, le tee-shirt finisher, les pâtes, et une bonne discussion avec Bernard (de Bâle, submergé émotionnellement malgré son exploit) et Julie qui a couru une bonne partie avec Emma.

Bilan d'après-course
Belle course, magnifiques paysages, super équipe de bénévoles et surtout grande solidarité avec les potes. Il faudra revoir l'alimentation et manger sans doute plus au ravitaillement. Le bouillon et les pâtes étaient bien, mais il faut sans doute manger *plus* en quantité. La solidarité (merci à Zac et Emma) a été fondamentale pour terminer. J'ai été vraiment à 2 doigts d'abandonner à la Chaux (après tout le D+ et à seulement 7km de l'arrivée). Heureusement, les encouragements et le soutien des amis, et aussi la barre de céréales et le ravito de Lourtier (qui ont commencé à être digéré) m'ont permis de repartir. Voilà, ça fait un trail de plus de terminé.
Pas de courbatures, ni de pbs post-course. Sans doute le fait de l'entraînement et aussi du fait que comme je n'avais plus de force à la fin, je suis allé plus doucement...

Bref, tout cela laisse présager que notre projet (celui des DeyMago) pour 2013 est envisageable. Faudra juste beaucoup de volonté et une alimentation au top !!! Il reste un an pour s'entraîner !!! NicoD, je compte sur toi !


Last edited by nicomago on Thu Jul 12, 2012 4:17 pm; edited 1 time in total
avatar
nicomago
grimpeur de tulora
grimpeur de tulora

Posts : 82
Join date : 2010-05-04
Age : 41

http://dpt-info.u-strasbg.fr/~magaud

Back to top Go down

Re: Verbier 2012 - La traversée (61km, 4000m D+) - 07/07/2012

Post by Virgile on Wed Jul 11, 2012 7:20 am

Joli CR et bravo pour ta course cheers C'est quoi ce mystérieux projet Deymago? La Montagn'hard 100?

Virgile
grimpeur d'option
grimpeur d'option

Posts : 610
Join date : 2010-02-02
Age : 41

Back to top Go down

Re: Verbier 2012 - La traversée (61km, 4000m D+) - 07/07/2012

Post by LudoH on Wed Jul 11, 2012 10:58 am

Waouh Bravo! Belle analyse de ta course, je m y retrouve tres bien par moments, et je comprends pourquoi il est difficile de gerer quand tu penses que tu es tranquile mais que quand meme c est de l ultra de montagne !!!

Et en plus un final plein d'emotions ...

C'est aussi ca l'ultra: c'est dur mais c'est chouette!


Alors c est quoi ce projet deyMago, la PTL? la trans-canada?
avatar
LudoH
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2629
Join date : 2010-02-01
Age : 41
Location : souvent dans les bois
103km de D+ en 2016

http://pluksan-maitre.forumotion.com

Back to top Go down

Re: Verbier 2012 - La traversée (61km, 4000m D+) - 07/07/2012

Post by nicomago on Thu Jul 12, 2012 4:23 pm

LudoH wrote:

Alors c est quoi ce projet deyMago, la PTL? la trans-canada?

Les 2 me vont ;-) Nico, tu préfères laquelle ?
La trans-canada, c'est plus près, par contre, la PTL, c'est plus classe ;-)

Non, je rigole. On verra en 2014 pour ces 2 courses là...
avatar
nicomago
grimpeur de tulora
grimpeur de tulora

Posts : 82
Join date : 2010-05-04
Age : 41

http://dpt-info.u-strasbg.fr/~magaud

Back to top Go down

Re: Verbier 2012 - La traversée (61km, 4000m D+) - 07/07/2012

Post by Sponsored content


Sponsored content


Back to top Go down

Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum