Latest topics
» Le système nerveux, l'élément modérateur des muscles
by Nicodeyme Thu Aug 23, 2018 12:47 am

» [Compte rendu] Cro-Trail
by LudoH Thu Jul 26, 2018 7:26 am

» cha dort là dedans !
by LudoH Fri Mar 03, 2017 6:34 am

» Joyeuses fetes
by LudoH Mon Jan 09, 2017 7:29 am

» Hard Rock 100
by Nicodeyme Thu Oct 13, 2016 3:05 pm

» Un coureur fou...
by Nicodeyme Thu Sep 29, 2016 1:25 pm

» Origole 2016
by Virgile Mon Sep 05, 2016 8:47 pm

» 100 miles du sud de la France
by LudoH Mon Aug 08, 2016 9:40 am

» Courbature - Ce n'est pas l'acide lactique !
by LudoH Tue May 24, 2016 7:09 am

Who is online?
In total there is 1 user online :: 0 Registered, 0 Hidden and 1 Guest

None

Most users ever online was 22 on Mon Dec 15, 2014 4:37 am
October 2018
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendar Calendar

Statistics
We have 30 registered users
The newest registered user is Antoine T.

Our users have posted a total of 9165 messages in 892 subjects
Top posters
LudoH (2632)
 
calimeuhro (2530)
 
S (1252)
 
Nicodeyme (694)
 
Virgile (610)
 
MarBre (526)
 
Rahan (241)
 
jduf (193)
 
LéléH (121)
 
nicomago (82)
 

Top posting users this month

Most active topic starters
LudoH
 
calimeuhro
 
S
 
Nicodeyme
 
MarBre
 
Rahan
 
Virgile
 
jduf
 
poco
 
LéléH
 


Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Page 5 of 6 Previous  1, 2, 3, 4, 5, 6  Next

Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Mon Jul 05, 2010 9:09 am

Alors pas news ?
Y a personne ???
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Mon Jul 05, 2010 12:51 pm

Bon je laisse les bourrins assumer leurs actes

BRUTES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by LudoH on Mon Jul 05, 2010 12:56 pm

VIRGILE 3eme senior, mais avec la coupe de premier, Nico finit un 90km avec des options -> plutot 96km
moi je finis le 120 mais tres difficilement et dans les 3 derniers

sur la mH, lele 7h et nicomago 7h45 environ.

je fais la sieste et je vous envoie plus de news
avatar
LudoH
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2632
Join date : 2010-02-01
Age : 42
Location : souvent dans les bois
103km de D+ en 2016

http://pluksan-maitre.forumotion.com

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Mon Jul 05, 2010 12:59 pm

Pkoi la Coupe de premier ???? Les autres ont ete ecoeures parce qu'il n a force que sur les 10 derniers Kms ?

Bravo a tous!
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by LudoH on Mon Jul 05, 2010 2:21 pm

les 2 premiers seniors etaient deja sur le podium scratch, ils avaient deja une coupe!
avatar
LudoH
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2632
Join date : 2010-02-01
Age : 42
Location : souvent dans les bois
103km de D+ en 2016

http://pluksan-maitre.forumotion.com

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by LudoH on Mon Jul 05, 2010 3:28 pm

mes photos sont la en galerie:
http://www.dropbox.com/gallery/4852234/1/2010-07-03_04%20Montagn%27Hard?h=a10f28

et la en un seul fichier (bientot):
http://dl.dropbox.com/u/4852234/2010-07-03_04%20Montagn%27Hard.zip

vous remarquerez qu il n y a que le premier matin malheureusement Sad
avatar
LudoH
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2632
Join date : 2010-02-01
Age : 42
Location : souvent dans les bois
103km de D+ en 2016

http://pluksan-maitre.forumotion.com

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by Nicodeyme on Mon Jul 05, 2010 3:52 pm

avatar
Nicodeyme
grimpeur d'option
grimpeur d'option

Posts : 694
Join date : 2010-02-01
Location : Touplaland
1.6km de D+ en 2013

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by LudoH on Mon Jul 05, 2010 4:21 pm

faut attendre ou le zip ne marche pas?
avatar
LudoH
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2632
Join date : 2010-02-01
Age : 42
Location : souvent dans les bois
103km de D+ en 2016

http://pluksan-maitre.forumotion.com

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by Nicodeyme on Mon Jul 05, 2010 5:08 pm

Fallait atendre (j'avais merdé en fait;).
Réparé.
-- Nico
avatar
Nicodeyme
grimpeur d'option
grimpeur d'option

Posts : 694
Join date : 2010-02-01
Location : Touplaland
1.6km de D+ en 2013

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by LudoH on Tue Jul 06, 2010 2:48 pm

avatar
LudoH
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2632
Join date : 2010-02-01
Age : 42
Location : souvent dans les bois
103km de D+ en 2016

http://pluksan-maitre.forumotion.com

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Tue Jul 06, 2010 3:10 pm

Encore une fois chapeau
(petite deception pour Lele et NicoM que je croyais inscrits a la 50km!)
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by Virgile on Wed Jul 07, 2010 10:24 pm

Allez hop, petit cr de la MH/Small report about the Montagn'hard (in French only, I didn't know we were now supposed to write in English here when I started, and I've to admit I feel a bit lazy these days Wink

Il fait nuit noire, et je suis vaguement réveillé quand la voix de Ludo annonce qu'il est 1h58 et que de toute façon le réveil sonnera dans 2 minutes. Nico grommelle, mais il faut bien s'y mettre.
Nous nous habillons, récupérons nos affaires et sortons de la tente. Il fait plutôt chaud, et pas super beau. Un petit coup de voiture, quelques biscuits avalés, et nous voilà dans l'aire de départ, où nous retrouvons entre autres Gilbert, Jean-Michel et Oliv'BCA. Après les consignes d'Olivier, le départ est donné, presqu'à l'heure.

Le début, avec son léger faux plat pour se mettre dans le bain s'effectue sur un bon rythme, mais ce n'est pas vraiment le moment de forcer. Arrive la descente vers Bionnay. Je suis un peu devant Ludo et Nico, et le terrain est favorable, technique juste ce qu'il faut, donc j'y vais franco. Arrivé en bas, retour à un rythme plus paisible pour la première vraie montée du parcours. Sans aller très vite, je continue de doubler plus que je ne suis doublé, et après un petit chassé-croisé, nous finissons la montée avec 3 kikourous dont Oliv'BCA. Pour attendre Ludo et Nico, je décide de faire la descente sur le ravito des Toillies en marchant... Mais je finis par rattraper Oliv'BCA, dont le ménisque se rappelle à son bon souvenir après une première alerte il y a 10 jours. Pas cool, surtout que c'est encore bien long. La présence d'une voiture-balai au ravito achève de le convaincre de s'arrêter là, tandis que Nico et Ludo arrivent. Une petite pause bienvenue et nous repartons. Nico menaçant de raconter des blagues toute la course si je reste avec lui, je reprend un peu
d'avance. Il faut dire que la montée au Prarion par le col de la Forclaz est efficace. Après le col, le paysage est somptueux, avec lever du soleil sur l'Aiguille du Midi et le dôme du Goûter au milieu des rhododendrons en fleur.

Au Prarion, le temps d'un petit cours sur le nom des montagnes avoisinantes par un local parti faire sa "petite promenade matinale" (on a connu plus court sous cette dénomination), et une descente sans histoire amène à Bionassay, où je retrouve Oliv'BCA venu encourager des
kikourous. Commence ensuite la montée au col du Tricot, où je rattrape rapace74, qui ne fait "que" le 56km, mais avec un kyste derrière le genou qui ne doit pas être une partie de plaisir. À un rythme toujours relativement soutenu, j'arrive à la célèbre passerelle. Dans le final,
il commence à faire très chaud, et des débuts de crampes me font craindre une suite un peu pénible. Heureusement, la formule tuc + eau semble à peu près efficace pour l'instant. Du col, il n'y a ensuite qu'à se laisser entraîner par la pente sur le ravitaillement de Miage. Les muscles sont encore bien durs dans la remontée sur le Truc, et la première descente très roulante sur Les Contamines est la bienvenue.

Arrive ensuite le petit détour par la combe d'Armancette. Depuis le Prarion, j'ai régulièrement rattrapé quelques coureurs, mais là je finis par me retrouver à peu près au même rythme qu'un couple de concurrents haut-savoyards (dont la future première féminine), qui va
un peu plus vite dans les faux-plats et un peu moins quand la pente se creuse. Finalement, nous faisons la montée ensemble en discutant un peu, ça permet de ne pas trop penser aux douleurs diverses. Je leur fausse quand même compagnie pour la descente, peut-être une des plus élégante du parcours avec un bon équilibre entre passages techniques et sentiers roulants. Le ravitaillement des Contamines arrive un peu après midi, et je me laisse tenter par l'assiette de pâtes proposés
par les bénévoles, toujours aux petits soins pour nous, comme à tous les autres ravitaillements. Je goûte aussi aux produits proposés par le nutritionniste qui accompagne la course. Ça a l'air pas mal du tout, mais comme il en convient lui-même, la Montagn'hard n'est pas
forcément le lieu pour faire des expériences, et j'en reste donc à l'eau pour le camel-bag...

... Sauf que dans la portion qui suit la rivière juste après les Contamines (LA portion plate du parcours), je sens de l'eau qui me dégouline dans le dos: il y a une fuite. C'est le bon moment, il s'agit d'attaquer la plus longue montée de la course, celle au Mont-Joly, qui en plus est chronométrée. Finalement, l'eau finit par arrêter de couler hors du camel-back, et j'attaque la pente raide. J'arrive au point de séparation en même temps que des coureurs du 56km, mais les bénévoles placées là ne m'indiquent pas la même direction, il faut continuer de monter. Et peu après les alpages au-dessus du Pavillon du Joly, où je m'offre une pause fruits secs avec un coureur que je viens de rattraper, plus d'eau, alors qu'il
reste un bon bout de montée, et que rapidement des débuts de crampes arrivent. Même si j'arrive encore à rattraper quelqu'un, le trajet Géroux-Joly promet d'être pénible, quand un organisateur nous annonce qu'on est dans les 15 premiers. Ça fait du bien au moral, et la montée se termine bien. La descente est négociée vite, mais sans excès, de toute façon, elle est trop roulante pour moi, je préfère des trucs un poil plus technique. En fin de descente, une petite fontaine où il est indiqué "dernier point d'eau avant le Joly" me permet de ne pas
attendre l'Étape pour boire, et quelques centaines de mètres plus loin, les habitants d'un chalet me proposent aussi eau et coca. À l'Étape, je suis tout seul au ravitaillement, avec plein de gens pour s'occuper de moi. C'est aussi l'occasion de remplir le sac avec du grignotage, et de retester le camel-back, qui, bonne surprise, semble accepter de reprendre du service, avec cette fois-ci une boisson énergétique à la menthe, au goût agréable.

5 minutes après être parti du ravito, je sors la gore-tex en toute hâte, l'orage s'abat. Il faut suffisamment de temps pour rallier ND de la Gorge pour que j'y arrive trempé, et des organisateurs me suggèrent de rester un moment à l'abri de la chapelle, ce que j'inclinais déjà
fortement à faire. J'y reste une vingtaine de minutes, avant de repartir, sous une pluie nettement moins drue, et sans éclair. Les consignes sont les suivantes: il n'y a aucun risque à monter jusqu'aux chalets sous le col de Fenêtre, mais arrivé là, si le temps est l'orage, il faut s'y abriter, il serait trop dangereux de tenter de passer.

En fait, si la pluie continue une bonne partie de l'ascension, l'orage n'est plus de la partie, et petit à petit le temps s'éclaircit. Il était temps, mon short est trempé, et le frottement du tissu mouillé provoque des irritations mal placées, qui viennent s'ajouter à celles
du sac à dos sur les reins et les hanches. Le parcours quant à lui s'amuse à monter pour redescendre avant qu'on entame la vraie montée sur le col de Fenêtre. Le final est grandiose, avec des marmottes partout au milieu des rhododendrons en fleur. Je croise un journaliste qui couvre la course pour Endurance magazine, puis les organisatrices chargées du pointage au col, qui en fin de compte n'ont pas vu la pluie (c'est vrai que le sol est sec, contrairement à plus bas). Il
n'y a dès lors plus qu'à suivre un joli sentier de flanc qui mène au grand ravitaillement du Signal. Le temps s'améliore, et on retrouve une belle vue sur le massif du Mont Blanc. Deux coureurs partent du ravitaillement quand j'y arrive, ce seront les derniers que je verrai
avant l'arrivée. J'ai un ravito pour moi tout seul. Ça fait
un peu bizarre, surtout qu'il est très grand, mais c'est fort agréable de s'attabler tranquillement pour un plat de pâtes.

Je repars un peu après 20h, avec comme objectif de passer l'Aiguille Croche avant la nuit, la crête étant assez étroite. Le trajet pour y arriver n'est pas très agréable: le terrain est difficile, extrêmement
humide, avec même pas mal de ruissellement un peu partout. Et surtout, il est difficile de ne pas se dire qu'on tourne en rond, puisque le prochain ravito est à 1km maximum à vol d'oiseau du Signal, alors
qu'on en fait une bonne dizaine en suivant le parcours. Mais bon, la crête finit par arriver, et si le soir tombe il fait encore assez clair pour que ce ne soit pas un problème. Par contre, il y a du vent et il fait vite froid, d'où une pause au sommet de l'Aiguille Croche
pour enfiler polaire et jambes de pantalon. À partir de maintenant, c'est pas complètement gagné, mais l'essentiel est fait. Le seul problème, c'est l'obscurité. La descente se fait à la frontale, sur un terrain compliqué et avec un parcours pas facile à suivre, mais j'arrive au Monument, où je trouve comme d'habitude très bon accueil et apprend que l'Espagne est qualifiée, même si la destinatrice du SMS semble s'en désintéresser (comme un peu tout le monde ici en fait, il faut bien le dire).

Le panneau prétend que le Col de Basse-combe est à 250m de dénivellé et 8,5 kms. De nuit, le chemin n'est pas commode en raison de la boue et de l'eau qui ruisselle partout. Et surtout il n'en finit pas de
monter. On doit plutôt être à pas loin de 500m quand d'un petit sommet j'aperçois en contrebas la lumière du ravitaillement. On m'apprend que je ne suis pas le seul à m'être posé la question du dénivellé, et après avoir remercié les bénévoles qui voient arriver des coureurs au
compte-goutte au milieu de la nuit, je repars pour une petite descente, une petite montée, puis une longue descente bien sympa, technique juste ce qu'il faut, sur terrain sec, enfin. L'air de rien, sans le vent de la crête, il fait plutôt chaud, et je repasse en configuration été. Finalement, je débouche sur une grande piste, qu'on
abandonne bien vite pour commencer à remonter, jusqu'à ce que, aux alentours d'une ferme, je perde le balisage...

Heureusement, après quelques conversations avec le PC de course, peu aidé par le fait que j'ai super mal estimé ma position, et un A/R jusqu'à la dernière position dont j'étais à peu près sûr, permettant de faire largement les 66m manquant officiellement à la course pour faire
10000m de D+, je finis par trouver la balise cachée. En tout, bien 40 minutes de perdus, mais comme je suis bien énervé d'avoir aussi mal joué le coup, la fin de la montée à Rochebrune s'effectue à un rythme poussé, et la descente sur Megève aussi. Il avait été question d'un
passage débalisé de ce côté là aussi, mais les organisateurs ont une nouvelle fois super bien fait leur boulot, et il n'y a aucun problème pour rallier la station, d'autant plus que le jour est maintenant levé. Une dernière soupe de vermicelles avalée (c'est pas mal efficace en fin de compte, j'en ai pris partout où il n'y avait pas de pâtes depuis les Contamines), et je prends le chemin du calvaire de Megève vers 6h, pour la dernière montée.

Il y a quelques petites bosses avant de sortir de Megève et d'arriver aux choses sérieuses. Juste avant de prendre le chemin de montée, les organisatrices chargées d'aiguiller les coureurs en ce point applaudissent dès qu'elles m'aperçoivent, m'obligeant à trottiner jusqu'à arriver à leur hauteur. Je ne suis plus de première fraîcheur dans la montée, mais j'arrive à garder un rythme à peu près constant, et le pavillon du Joly est bientôt en vue, avec de nouveau le massif du Mont
Blanc, même si le ciel est un peu laiteux. Une dernière pause au pointage, où on m'annonce que je suis 9ème sur le 120km, ce qui est quand même pas mal, et je me lance dans la descente sur Saint-Nicolas. J'envoie un SMS à Ludo et NicoD pour signaler que j'estime mon arrivée pour dans une petite heure (après m'être aperçu que je n'ai pas le numéro de Lénaïc et NicoM, qui eux ont la voiture). C'est pas la descente la plus élégante du parcours, même si le paysage alentour est très
beau, mais se retrouver seul sur cette crête, en sachant que c'est bientôt fini est quand même une sensation très agréable, même si les jambes sont bien lourdes. Finalement, le rythme est soutenu, et j'arrive en un peu plus d'une demi-heure à Saint-Nicolas, dans un village pas encore tout à fait réveillé. Olivier, qui m'a guidé par téléphone sur les pentes de Rochebrune il n'y a pas 5h ne s'attendait pas vraiment à me trouver déjà là, et nous discutons un peu avant que je ne rappelle Lénaïc
qui était plutôt partis pour Megève avec NicoM pour attendre l'arrivée de Ludo au dernier ravitaillement.

Ils passent me chercher peu après, et après une douche au camping, nous prenons tous ensemble le chemin de Megève où nous assistons au passage de plusieurs coureurs, avant de voir enfin arriver Jean-Michel, qui annonce que Ludo est un peu plus haut. Nous remontons
pour le l'escorter jusqu'au ravitaillement, où il arrive juste avant la barrière horaire. Après l'avoir encouragé pour la dernière portion, nous retournons à Saint-Nicolas pour attendre NicoD, qui lui finit le 90km en compagnie d'un groupe qui s'est vu refouler du 120 au Monument
alors qu'il n'y avait personne à la bifurcation 90/120. Il arrive tranquillement, et après sa douche, nous passons à la tartiflette de fin de course, parfaite pour reprendre des forces.

Il ne reste plus qu'à attendre Ludo en discutant avec coureurs et organisateurs croisés durant la course. Nico, dont le train est plus tôt, et Lénaïc qui le descend, ne le verront hélas pas arriver à 15 minutes près. Nico et moi lui lançons le "sprint" dans la dernière ligne droite, juste avant que commence la remise des pris. Il se plaint du dos et semble bien fatigué, mais au moins il a fini: il y
aura au total 35 finisheurs sur le 120km (et 45 en comptant le 90). Une bonne surprise m'attend encore, car les gagnants du classement général ne sont pas comptés pour les podiums de catégorie, et j'ai donc le droit de grimper sur la plus haute marche chez les séniors, ce
que Nico ne se fait évidemment pas faute d'immortaliser.

Après ça, il ne reste plus qu'à plier bagage et à rentrer. J'ai globalement l'impression d'avoir bien mené ma course, en n'étant en particulier presque jamais doublé à partir des Toillies. Au delà, ce fut un excellent trail, avec un parcours magnifique, des organisateurs toujours très serviables et souriants, et une bonne ambiance entre
coureurs.


Last edited by Virgile on Sun Jul 11, 2010 10:34 am; edited 1 time in total

Virgile
grimpeur d'option
grimpeur d'option

Posts : 610
Join date : 2010-02-02
Age : 41

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Thu Jul 08, 2010 6:25 am

Joli CR
Virgile tu n es qu une brute
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by LudoH on Thu Jul 08, 2010 7:30 am

My turn ... in french too:

Bien sur on stresse avant la Montagn'hard, pourtant je gère bien, je suis pas trop stressé, pas trop excité, mon objectif est de finir le 120km de cette course de fous, qui me fait rêver depuis 18 mois et que j'ai déjà échouée. Bien sûr, mon abandon de l'année passée pour cause de malaise vagal me hante, mais je relativise, j'ai essayé de soigner ces problèmes, pas très fructueusement, mais les symptômes ont beaucoup changés, ça peut passer, ça doit passer, d'ailleurs a Tiranges, j'ai su faire passer une crise, ça m'a bien réussi! Mais ça fait une semaine que j'ai le dos un peu douloureux, avec quelques noeuds, mais ça a l'air de passer ... a suivre.

ENfin bref, nous voilà au départ Virgile, Nico et moi, juste derrière un groupe d'UFOs et un groupe de kikourou, bonjour tout le monde! Virgile et Nico sont tout excités ... Et c'est parti, on restera ensemble avec Nico jusqu'au Signal, sans lui je n'aurais jamais fini ... pas trop fort pour l'instant, on gère la montée, petit plaisirs dans la première descente où on alterne course rapide et trotinage, pour se faire plaisir sans se griller (ça marche!) Puis arrive la première grosse montée, il faut encore gérer surtout que je sens déjà le cardio qui fait un peu n'importe quoi ... toujours ces débuts de troubles vagaux ... mais je respire fort, je me détends et ça passe. On arrive en haut pas trop vite mais bien, on redescend en courant et rattrappe Virgile au ravito des Toilles, et Oliv'BCA qui abandonne, c'est dommage pour lui Sad mais il essaye de préserver son genou c'est bien! Une bonne pause et on repart pépère (marche/course) sur la piste puis dans la montée au Prarion ou je suis toujours occupé a gérer mes soucis de rythme cardiaque et de tensions, mais ça passe bien. On a un bon rythme avec Nico, on double un peu de monde et redescend a Bionassay d'un bon rythme sans s'exploser. Très grosse pause au ravito ou Oliv'BCA est la pour les encouragements, ça qui me donne le temps de m'étirer le dos (ça fait du bien). J'ai peur du départ ici, l'année dernière j'étais déjà très mal au niveau cardio à ce point ... là ça va: faut gérer mais ça va. On montera avec Nico au Tricot à un rythme plus que satisfaisant ... j'ai même pu attaquer la fin de la montée sans me faire trop mal, ça fait plaisir. On débaroule jusqu'aux chalets de Miage, enfin bon on marche, mais bien vite, on est dans le rythme de nos voisins, j'enchaine mieux que Nico mais il me suit de près. Je mange bien aux ravitos (Nico moins). Toujours en gestioin des problèmes vagaux mais me permettant de relatives accélérations, nous montons au Truc sous une chaleur étouffante, faut serrer les dents et Nico il aime pas la chaleur, puis nous enchaînons sur le vallon de l'Armancette, plusieurs coureurs commencent a flancher, je tiens bien, Nico freine un peu mais ne coince pas, il encaisse; on rattrape un petit groupe de coureurs, mais la descente aux contas est longue et il fait chaud ... à l'arrivée aux contas je commence à bien trinquer, mais tout le monde a l'air mal en point. C'est fou, on a ps fait la moitié et déjà les visages sont marqués et fatigués, la chaleur a fait très mal cette année. Heureusement on mange bien et se repose un moment (20 bonnes minutes).

Arrive enfin le plat de résistance: la montée au Joli. La chaleur, notre fatigue et mes problèmes nous empêchent d'attaquer, mais on tient un rythme correct, on serait montés en moins de 2h15 au sommet si l'orage ne nous était pas tombés dessus juste avant la crête finale! Ca nous a permis de partager un autre moment de convivialité ... entassés à 5 autour d'une cabane fermée, nous avons "tranquillement" attendu (presque 1h30 quand même) la fin de l'orage en grelottant ...fait froid à cette altitude et avec ce vent, soit allongé dans les 30cm qui séparent la cabane du sol, soit accroupi contre un mur, je regrette ma polaire et sors la couverture de survie que je partage avec mon voisin. C'est ainsi que je reprends la montée au Joli a rythme d'enfer pour me réchauffer ... ça avoine! Dans la descente ça glisse mais pas trop et j'arrive à l'Etape 5 minutes avant Nico ... on fait une grosse pause, je repartirais bien mais Nico a besoin de temps, j'en profite donc pour m'allonger 10 minutes ça fait du bien aussi. La nuit va bientôt tomber et on attaque la montée après notre Dame de la gorge, très raide, mais moins que dans mes souvenirs! petite redescente, traversée de champ de vaches et remontée au col de la fenêtre, la nuit tombe des coureurs nous rattrapent, d'autres s'arrêtent fatigués. J'essaye de tenir bon malgré la fatigue; je titube mais continue, Nico me suit de près ... elle est longue et dure cette montée! Je commence à me sentir vraiment mal ... je demande a Nico de s'arrêter dans la descente, là je m'arrête prostré sur un caillou, j'ai le dos complètement coincé, je suis en plein frein vagal, j'en ai marre j'ai envie de pleurer. Ben sûr, j'ai passé ma journée à lutter contre cette tension qui signifie pour moi l'abandon, à souffler fort et me détendre, à essayer de baisser artificiellement mon rythme cardiaque ... et au bout d'un moment ça coûte, au bout de 20h de course, quand la nuit tombe, on aimerait se concentrer sur son effort ... et j'ai fait l'erreur de le faire, ça m'a bloqué! Quelle déception! J'espérais tellement que ces soucis disparaîtraient ... je craque! tout s'écroule je n'y crois plus. On a du temps, je vais finir le 90km, je rentre chez moi, j'arrête d'écrire des CRs où je me plains et j'étale ma douleur c'est fini tout ça, ras le bol! C'est dans cet état d'esprit que je me traîne jusqu'au Signal, j'envoie bouler Nico qui voudrait me laisser partir parce qu'il est crevé ... je ne veux pas penser "stratégie de course", en fait je ne veux pas penser!

Nico se fait quand même distancer malgré mon allure lente, j'aimerais qu'il colle car cette partie n'est pas agréable, mais il n'en peut plus et je ne peux plus attendre. J'arrive a signal en pestant, en disant aux bénévoles ultra-gentils du Signalque ça va pas que j'en ai marre (petit clin d'oeil a tous les benevoles de cette course: des perles!!!), que je veux dormir! Le médecin me reconnaît (de l'année dernière), il est super! me donne 2 dafalgans et je vais me coucher ... je dors pas trop mal même si je me réveille souvent, j'ai la flemme et pas de motivation, je décide d'attendre 2h30 pour me réveiller, repartir et finir le 90km. Avant 2h Nico me réveille en me disant que Jeanmimi est là et qu'ils vont tenter de passer avant les barrières horaires pour boucler le 120km. Je décide de partir avec eux et de voir, au moins je les accompagne au début puis bascule sur le 90, ça semble raisonnable pour le médecin. Jeanmimi a pas le moral au beau fixe, moi j'essaye d'imposer mon rythme, lent mais imperturbable, en plus la montée sur la crête de l'aiguille croche est interminable: que de détours, de redescentes, de virages ça n'avance pas, c'est déprimant, j'ai même cru à un moment qu'on avait pris le 90km sans s'en rendre compte et qu'on passait sous le Joli tellement c'était long. Jeanmimi veut s'arrêter, je le pousse à continuer ... finalement on atteint la bifurcation, ce n'est pas très clair on devrait être sur la crête on y est pas, donc on monte sur la crête voir .... personne nulle part, pourtant je pensais être hors délai vu qu'il nous reste 6h30 pour atteindre Megève qui est ma foi bien loin, Jeanmimi craque un peu, moi ça va, je suis un peu résigné et j'attends qu'on me déroute sur le 90km, mais ça va. .... J'appelle Olivier l'organisateur qui nous annonce que nous sommes encore dans les temps, avec 30 minutes de marge sur la barrière horaire! Notre petit groupe décide donc de continuer et de tenter sa chance sur le 120 ... A partir de là j'accélère: ça va être dur d'atteindre Megève à temps. Au lever du jour Jeanmimi retrouve le moral et après le ravito du monument, nous nous retrouvons a 3 Jeanmimi, un anglais et moi à mettre le paquet pour atteindre Megève dans les délais. Jeanmimi attaque, moi j'essaye d'être régulier et notre compagnon anglais reste plutot avec moi, il a l'air facile. Dans la boucle de 7km autour du ravito de bassecombe, on joue au yoyo avec Jeanmimi, il court dans les descentes, mais craque parfois dans les montées ... moi je marche vite! Jeanmimi prend alors un coup de mou et on le rattrappe, mais il s'accroche et notre groupe de 3 arrive en vue de l'alpette, depuis ce matin je me sens plutot bien: ce rythme de marche rapide me convient bien: ça avance, sans trop tirer mais l'heure tourne ... là il faut redescendre pour remonter 450m. Dans la descente le groupe explose un peu puis on arrive en bas et Jeanmimi me rattrappe en courant. Je me rappelle mal, je crois que c'est un gros 500m a monter au lieu de 450 il ne reste que 2h pour atteindre Megève selon les benevoles du dernier ravito ... ça va être dur j'ai le moral dans les chaussettes, je décide de marcher sans trop forcer on verra bien Jeanmimi me remotive un peu et part devant ... DUR DUR
Voila ce que j'aimerais raconter plus souvent dans mes CRs: Finalement la motivation remonte et je décide de passer la seconde et doubler Jeanmimi, nous menons tous les 2 un train d'enfer, on ne dirait pas qu'on a 100 bornes dans les pattes, on attaque comme si on était frais c'est splendide, j'aime: la montée est avalée en moins de 45 minutes. Jeanmimi faiblit une fois ou 2 mais relance, on arrive au Rochebrune dans de bons temps et le bagnard nous remotive encore un peu. La descente Jeanmimi court devant, moi j'alterne course et marche
Enfin arrivent les premières maisons, il est 11h10, j'ai 50 minutes pour trouver le ravito ça devrait le faire tranquille sauf si je me perds, je cours un peu sur le bitume .... tiens plus de balises ??? M%^$#& je me suis perdu, 500m pour rien et je repars j'arrive dans le centre ville vers 11h20 Virgile NicoM et LeleH m'attendent et m'annoncent que ... C'EST LA BOURRE! la barrière horaire n'a pas été repoussée, nous voilà donc en train de sprinter dans Megève pour essayer de passer à temps et d'arriver au ravito ... grace a NicoM qui m'ouvre la route (Merci), j'arrive à 11h28 pour 11h30! Une bénévole hyper gentille me fait un ravitaillement digne d'un circuit de formule 1 (ouverture des tucs à la demande, remplissage de camel bag, ... MERCI!) et me voilà reparti pour la remontée finale.

Il fait chaud! J'ai des ampoules mais c'est pas grave, le problème c'est le cardio et le dos, ça se recoince, je repars en troubles vagaux, forcément les accélérations pour atteindre Megève je les paye! je suis tout seul je suis mal mais j'avance ... même au bout d'un moment je rattrape du monde et vois Jeanmimi au loin j'essaye de pousser un peu, il fait plus frais, je suis de plus en plus mal mais ça tient ça tient, le dos se bloque se bloque et la CRAC! le dos est vraiment bloqué, j'ai une immense douleur entre la hanche gauche et l'épaule gauche, le cardio est à la ramasse et comme c'est lié au nerf vagal j'ai ce sentiment de mal-être qui me pourrit la vie je ralentis je ralentis je m'arrête 5 minutes, je repars ... je vois les escargots me doubler autour de moi, le sommet doit être à 300m de D+ ... à cette vitesse il me faudra 1h30!!! je tiens mon sac à dos sur l'épaule droite et mes batons à la main droite pour soulager le coté gauche, ça va mieux mais ça avance pas très vite comme ça, mais petit à petit je retrouve un rythme et atteint le sommet. Enfin! la descente finale je la ferai en marchant d'un pas moyen, le sac à dos toujours bloqué sur l'épaule droite, Saint NIcolas se rapproche, j'entends enfin Olivier qui annonce la remise des prix ... attendez moi!!! Je vois Virgile et Nico qui m'attendent sur la fin, ça me libère je n'ai plus mal, je sais pas pourquoi mais je n'ai plus mal, je peux a nouveau courir et même vite c'est fou! je suis heureux d'arriver ... et de tout lâcher derrière la ligne pour aller m'affaler dans un coin, j'arriverai même pas à rester debout pour la remise des récompenses et la première place sur le podium senior de Virgile!

Il y a tant de monde à remercier, mais je pense d'abord a mes 2 compagnons de route: Nico et JeanMimi, mais aussi eux bénévoles et a l'organisation ...
avatar
LudoH
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2632
Join date : 2010-02-01
Age : 42
Location : souvent dans les bois
103km de D+ en 2016

http://pluksan-maitre.forumotion.com

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Thu Jul 08, 2010 7:44 am

C'est fou comme les 2 CRs different!
Sacré Ludo jusqu'au bout! Bravo
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by Virgile on Thu Jul 08, 2010 7:51 am

calimeuhro wrote:Joli CR
Virgile tu n es qu une brute
Meuh non. Juste un mulet qui avance sur son chemin avec l'obstination qu'on lui connaît.

Virgile
grimpeur d'option
grimpeur d'option

Posts : 610
Join date : 2010-02-02
Age : 41

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Thu Jul 08, 2010 7:53 am

une mule oui un mulet certainement pas :p
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by Virgile on Thu Jul 08, 2010 8:08 am

Pkoi?

Virgile
grimpeur d'option
grimpeur d'option

Posts : 610
Join date : 2010-02-02
Age : 41

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Thu Jul 08, 2010 8:12 am

ben un mulet c'est tetu mais je ne vois pas un mulet s'inscrire a la MH
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by LudoH on Thu Jul 08, 2010 8:18 am

Joli CR Virgile et encore Bravo!
avatar
LudoH
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2632
Join date : 2010-02-01
Age : 42
Location : souvent dans les bois
103km de D+ en 2016

http://pluksan-maitre.forumotion.com

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by Virgile on Thu Jul 08, 2010 8:22 am

@Ludo: Merci
@Calimeuhro: je vois pas pourquoi un mulet ne s'inscrirait pas à la MH (moins qu'une mule en tout cas).

Virgile
grimpeur d'option
grimpeur d'option

Posts : 610
Join date : 2010-02-02
Age : 41

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Thu Jul 08, 2010 8:34 am

Disons que dans "mon" vocabulaire, j'utilise rarement le terme mulet que je reserve a l'animal alors que mule par extension est synonyme de brute de bourrin de bovin
mais bon je me suis mal engagé dans cette discussion sans vrai argument
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by Virgile on Thu Jul 08, 2010 8:55 am

calimeuhro wrote:mais bon je me suis mal engagé dans cette discussion sans vrai argument

En même temps, on pourrait la ressortir sous bon nombre de tes messages Rolling Eyes

Virgile
grimpeur d'option
grimpeur d'option

Posts : 610
Join date : 2010-02-02
Age : 41

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Thu Jul 08, 2010 9:04 am

Ecoute on fait ce qu'on peut hein ...
Je suis vexé si même toi tu te mets à être désobligeant Sad :'(
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by LudoH on Thu Jul 08, 2010 9:22 am

Virgile wrote:
En même temps, on pourrait la ressortir sous bon nombre de tes messages Rolling Eyes
Virgile 1 - Calimeuhro 0
avatar
LudoH
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2632
Join date : 2010-02-01
Age : 42
Location : souvent dans les bois
103km de D+ en 2016

http://pluksan-maitre.forumotion.com

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Thu Jul 08, 2010 9:42 am

Tu sais le problème c'est que le Calimeuhro est susceptible!
En plus les discussions argumentées, je ne peux pas les avoir avec Virgile dans la mesure ou lorsqu'on se voit en rando euh pardon je remplace voit par apercoit, he bien ca ne laisse pas beaucoup de temps pour élaborer une discussion. Mais bon on va encore me retorquer a juste titre ce qu'il vient de poster par consequent je vais adopter l'attitude la plus adaptée à mes compétences: bouder
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by Virgile on Thu Jul 08, 2010 9:44 am

Et tu comptes tenir plus de 5 minutes avant de répondre à une basse provocation ? Razz

Virgile
grimpeur d'option
grimpeur d'option

Posts : 610
Join date : 2010-02-02
Age : 41

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Thu Jul 08, 2010 9:48 am

Non je me contente en me disant que je grapille des points sur Ludo
J'y ai déjà sacrifié tellement de choses ... alors la honte, l'honneur etc
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by Virgile on Thu Jul 08, 2010 8:12 pm

Les challenges montée et descente sont sur la page résultats
http://montagnhard.free.fr/2010/docs/resultats_grimpeur_2010.pdf et
http://montagnhard.free.fr/2010/docs/resultats_descendeur_2010.pdf
Même en descente, je suis pas sur le podium Sad

Virgile
grimpeur d'option
grimpeur d'option

Posts : 610
Join date : 2010-02-02
Age : 41

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by calimeuhro on Fri Jul 09, 2010 5:03 am

Tant mieux ca te donne des objectifs pour l'année prochaine
avatar
calimeuhro
grimpeur graMEUH
grimpeur graMEUH

Posts : 2530
Join date : 2010-03-16
1 fm de D+ depuis 2008

Back to top Go down

Re: Le topic que vous attendiez tous: MH 3,4/7

Post by Sponsored content


Sponsored content


Back to top Go down

Page 5 of 6 Previous  1, 2, 3, 4, 5, 6  Next

Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum